Archives pour la catégorie Non classé

Noël : Fête de la Nativité

Nous fêtons Noël dans la joie, chaque année, de la naissance de notre Seigneur Jésus-Christ. Pourquoi Noël est-il le 25 décembre, et pourquoi cette date a-t-elle été retenue pour fêter la naissance de Jésus ?

En effet, bien que le calendrier julien existât et fût en pratique à Rome, les hébreux ne le pratiquaient pas et le calendrier hébraïque était de mise. Aussi, le mois de décembre n’était pas quelque chose de connu en Israël, à l’époque de la naissance du Christ. L’année civile commençait le 1er trishri (et elle commence toujours pour nos amis qui utilisent encore ce calendrier). C’est la fête de Rosh Hashana. Le 1er trishri correspond environ au 20 septembre, il se déplace autour de cette date. En 2018, il a eu lieu le 9 septembre, en 2019 le 29 septembre. Tishri est donc sur septembre-octobre.

Après le mois de tishri vient le mois de heshvan, sur octobre-novembre, et le mois de kisleu sur novembre-décembre. Ce site est très utile pour obtenir une correspondance.

Dans l’éphéméride du mois de kisleu, on trouve une date particulièrement importante, le 25 (tiens ?)
C’est la fête de Hannoucah. Alors qu’Antiochus IV menait une guerre contre Israël, pour étendre la culture grecque depuis plusieurs années, la révolte, menée par Judas Maccabée obtenait des victoires avec l’aide de Dieu. Le temple de Jérusalem avait été profané par les impies, et le culte n’y était plus célébré. Judas repris le temple et le fit à nouveau consacrer par des prêtres rigoureux dans leur foi. Hannoucah célèbre le miracle de la lumière. en effet, une seule fiole d’huile fut retrouvée intacte et non profanée. Une fiole était prévue pour contenir assez d’huile pour brûler durant une journée. Elle fut utilisée le 25 kisleu pour allumer la menorah dans le sanctuaire, mais il fallait en produire d’autres, et la production de fioles d’huile prenait huit jour. Le miracle fut que la fiole intacte retrouvée dura finalement les huit jours nécessaires. Et c’est ce miracle, (et non les succès militaires tout aussi miraculeux vu les rapports de force en présence) qui est fêté lors du 25 kisleu à hannoucah.

Cette date est donc la réinauguration du temple de Jérusalem, après sa profanation par les impies.

Or Jésus est né à cette date, le 25 kisleu. On trouve plusieurs sources d’une part, mais d’autre part, cela fait vraiment sens. Les sources tout d’abord : La mystique Maria Valtorta rapporte ce dialogue de Jésus avec Pierre dans le second tome de son oeuvre. On trouve également cette date chez Pierre Milliez, dans son ouvrage Jésus, au fil des jours.

Le sens ensuite. La ré-inauguration du temple n’est-elle pas la mise en oeuvre renouvelée de la foi hébraïque, après avoir nettoyé des éléments impurs qui l’avaient profanée ?
Jésus annonce que le nouveau temple (celui-ci sera détruit par les romains en 70) sera son corps ressuscité, avec cette comparaison entre son corps et le Temple de Jérusalem. Sa naissance est donc également une ré-inauguration, celle de la vraie foi en Dieu Trinitaire, qui s’incarne en Jésus le Messie.

En 354 le Pape Libère impose la date du 25 décembre pour célébrer la Nativité, mais dès 336, on trouve des traces des messes de Noël célébrées le 25 décembre. Il est dit que c’est pour contrer des cultes païens à Mithra (dont la naissance, Sol Invictus était célébrée le 25 décembre). C’est sans doute vrai aussi, mais je ne peux pas croire que le Saint Esprit n’ait pas agi pour inspirer proprement nos amis de l’époque, en attendant qu’une révélation tardive n’arrive. Garder le 25 du 25 kisleu, choisir le mois le plus proche, en l’occurrence décembre.

Il arrive que le 25 kisleu coïncide avec le 25 décembre. C’était le cas en 2016 et cela le sera de nouveau en 2027.

Hannoucah est une fête qui dure 8 jours, et nos fêtes chrétiennes sont aussi des octaves, il n’est donc pas trop tard pour vous souhaiter un

Joyeux Noël à tous !